Épuisement professionnel : comment sortir d’un burn-out ?

Le burn-out est l’une des maladies professionnelles les plus courantes. Comment connaître si une personne est en burn-out ou pas ? Que faire pour prévenir et guérir de cette maladie ? Que faire après l’avoir eu ? Bilan Avenir vous dit tout sur ce sujet et vous propose un accompagnement professionnel avec les meilleurs conseillers spécialisés dans le bilan de compétences.

Vous êtes en situation de burn out ? Contactez un conseiller !

Qu'est-ce qu'est le burn-out ?

Le burn-out est un syndrome provoqué par un manque d’adéquation entre le travailleur et son poste qui se traduit par un état d’épuisement physique, émotionnel et mental ainsi que par des manifestations de stress chroniques.

L’épuisement provoque chez l’individu des symptômes psychologiques tels que l’apathie, l’angoisse, la colère et la démoralisation.

Les conséquences physiques associées peuvent être des : maux de tête, troubles du sommeil, troubles gastro-intestinaux, et douleurs physiques permanentes.

L’épuisement professionnel ou le burn out peut toucher n’importe quel travailleur même si les professions les plus à risque sont les professions d’aide (médecins, infirmières, psychologues, assistants sociaux, éducateurs, enseignants, etc.).

Le burn out reste absent de la classification CIM-10. L’organisation mondiale de la santé ne le reconnait pas comme une pathologie mais plutôt comme un syndrome associé à un groupe de 150 symptômes (certains communs à d’autres pathologies telles que la dépression et les troubles de l’adaptation).

En Europe, nous sommes encore loin de reconnaitre le burn-out comme une maladie spécifique, mais cela n’empêche pas plus de 480.000 français à se retrouver dans un état d’épuisement mental et physique au travail (estimation de l’Institut de veille sanitaire, septembre 2021).

Quels sont les premiers signes d'épuisement professionnel ?

Le syndrome d’épuisement professionnel se caractérise par trois dimensions :

  • Épuisement physique : se sentir fatigué mentalement et physiquement, sans énergie.
  • Cynisme : se sentir démotivé, mentalement éloigné de son travail.
  • Perte de sentiment d’auto-efficacité : manque de concentration et de motivation au travail.

L’Épuisement physique 

L’épuisement est la première réaction liée à une charge excessive de responsabilité dans la vie comme dans le travail. Lorsqu’une personne se sent submergée par de nombreuses contraintes, elle pensera de ne pas avoir l’énergie pour faire face à de nouveaux projets et de nouveaux défis.

Le cynisme

Le cynisme est une attitude négative et détachée à l’égard de son travail et de ses collègues. Une attitude froide et sans implication émotionnelle peut compromettre l’équilibre psycho-physique d’une personne et sa capacité à travailler.

Le manque de concentration et de motivation au travail

Avec l’épuisement physique et le détachement émotionnel, le sentiment d’inefficacité professionnelle augmente : toute nouvelle tâche est vécue comme trop difficile et on peut perdre confiance en soi et en ses capacités.

sortir du burn-out

Les études menées sur le phénomène du burn out ont montré que certains facteurs tels qu’une charge de travail intense, un conflit de rôle, l’absence de gratifications matérielles et immatérielles, et une communication interne violente ou inefficace, peuvent amener la personne à développer certains symptômes directement liés au burn-out.

En outre, la recherche souligne que certains facteurs personnels des travailleurs tels que la prédisposition à l’anxiété et la difficulté à exprimer ses émotions peuvent aussi avoir une corrélation positive avec la symptomatologie du burn-out.

Comment prévenir le stress sur les lieux de travail ?

L’American Psychological Association suggère que pour faire face au stress au travail, il est conseillé de :

  • Évaluer et surveiller les facteurs de stress.
  • Établir des frontières claires entre la vie personnelle et professionnelle.
  • Demander de l’aide dès l’apparition des premiers signaux.
  • Travailler sur l’estime de soi et apprendre à mieux se connaître.

Bien que la recherche soit loin d’être concluante, des études suggèrent que la thérapie cognitive comportementale (TCC) peut effectivement soulager les symptômes d’épuisement professionnels. Au-delà de l’aspect plus psychothérapeutique, il semble que le bilan de compétences peut jouer un rôle très important dans la gestion du stress lié au travail.

burn out bilan de compétences

Le bilan de compétences : un outil efficace pour sortir d'un burn-out

De nombreuses études menées entre 1991 et 2022 ont montré une corrélation entre le bilan de compétences et le degré de satisfaction au travail. En effet, il semblerait que le bilan de compétences aide le bénéficiaire à :
  • Renforcer la confiance en soi, en ses compétences et en ses capacités.
  • Favoriser la confrontation avec soi-même, avec ses peurs et ses comportements.
  • Favoriser l’autonomie dans les choix professionnels.
  • Identifier et reconsidérer les pensées automatiques déformées et les erreurs de raisonnement (généralisations excessives et conclusions imprécises) qui génèrent de l’anxiété et de la frustration.
  • Définir un projet professionnel conforme à ses valeurs et à ses attentes.

Toutes ces variables contribuent à accroître le sentiment d’auto-efficacité du bénéficiaire en le mettant dans les conditions de faire des choix professionnels plus en adéquation avec ses besoins. Cela semble avoir un effet positif sur les symptômes associé au burn out, en aidant le bénéficiaire à améliorer son estime de soi et à trouver des solutions plus appropriées vis à vis d’une situation professionnelle épuisante. Nous vivons souvent avec la conviction que faire le premier pas signifie arriver déjà « au sommet de la montagne ». Néanmoins, faire le premier pas n’est qu’un moyen de sortir d’une situation désagréable et d’observer où ce changement nous mènera. Faire un bilan de compétences signifie donc faire un premier pas vers soi-même, vers ses aspirations personnelles et professionnelles. Un choix surement difficile mais qui peut provoquer un changement réel et concret, pour se libérer d’une situation professionnelle qui ne nous correspond plus.

Silvia Serio
Conseillère en bilan de compétences et psychologue du travail

Découvrez nos bilans de compÉtences après burn-out

Vous aimerez aussi lire :

Le burn-out peut parfois être un signe qu’il est temps pour vous de faire une reconversion professionnelle. Pour en savoir plus sur le sujet, consultez nos autres articles :

FAQ

Il existe plusieurs signes qui permettent de détecter le burn-out. Il est important de les repérer afin d’en limiter les conséquences. Il y a entre autres une sensation de fatigue inhabituelle et chronique (épuisement physique, mental et émotionnel) et des risques psychosociaux. Cela se traduit principalement par une lassitude au travail, un comportement agressif et une dégradation de la santé mentale.
Le repos et la relaxation sont essentiels pour se sortir d’un burn-out. Pour cela, le médecin peut prescrire un arrêt de travail temporaire ou permanent. Un accompagnement par un spécialiste en psychothérapie peut aussi être envisagé.
Vous êtes intéressé par le bilan de compétences ? Notre équipe vous accompagne !
Contactez un conseiller !